Association d'Adultes et de Parents d' Enfants Dys

                     
Accueil

Qui sommes-nous ?


Conférences, Ateliers, Réunions, Permanences


Dys et troubles associés


Des droits à l’école

PAP, PPS
Aménagements examens


Le dossier MDPH
 

Les prises en charge
 

Aider nos enfants
 

Des outils
 

Ressources et Loisirs
 

Adultes : emploi
 

Accompagnement
 

Nous contacter
 

Adhérer
 



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Des Droits à l’Ecole

P A P – P P S


 

A partir des bilans et diagnostics il convient de définir un projet d’accompagnement adapté aux difficultés et aux compétences préservées de l’élève. Ce projet est à construire au plan pédagogique par l’équipe enseignante en collaboration avec les soignants qui entourent l’élève.


 

Les enseignants doivent être informés de ces difficultés pour aider efficacement l'enfant à les contourner :

 en s'appuyant sur les points forts de l'enfant

 en court-circuitant la double tâche (par exemple, lire les consignes à la place de l'enfant…)

 en utilisant une modalité préservée (permettre à l'enfant de signer le langage en LSF au lieu de l'oraliser, utiliser l'ordinateur plutôt que d'écrire à la main…)

 en mettant en place une pédagogie et un environnement plus favorable

(par exemple favoriser l'attention, inhiber l'impulsivité - les persévérations - la diffluence, donner des aides mémoires…)

 en réfléchissant en équipe pluridisciplinaire à un parcours de scolarisation qui tienne compte très précisément du profil cognitif de cet enfant là

 le diagnostic posé tôt (GSM, CP) permet de proposer des méthodes ciblées et adaptées facilitant les apprentissages

 en CE, il convient de mesurer la rentabilité des outils de l'enfant eu égard aux exigences scolaires à venir

 au-delà (à partir du CM) il faut s'adapter à ce que l'enfant EST : lui donner des outils qui permettent de contourner les siens défaillants ou insuffisants.



 

Dans les cas difficiles (comorbidités de DYS, déficience associée, troubles psychologiques ou psychiatriques graves), il faut savoir que le pronostic scolaire est plus réservé.

La problématique de l'enfant, avant même la réussite dans les apprentissages, reste le comportement, l'évolution de la personnalité, la socialisation … on mesure combien entrer dans le "statut d'élève" peut déjà s'avérer délicat…

Le cursus en école ordinaire peut s'avérer problématique et l'enfant peut en souffrir gravement. Cette souffrance peut passer inaperçue ou être niée.

« Dans les situations complexes de DYS la bonne volonté, louable en soi, ne suffit pas. Elle débouche sur la mise en œuvre de solutions de bon sens qui ne marchent pas (plus lire pour mieux lire, plus écrire pour mieux écrire, rabâcher pour mémoriser, …). Pour sortir de ces pseudo évidences qui ne fonctionnent pas et ainsi s’autoriser à ne plus remettre en cause la bonne volonté évidente de la plupart de ces enfants, il faut, pour pouvoir "raisonner" autrement, être instruit de ses difficultés médicales, causes de ses difficultés scolaires, et adopter une attitude d’empathie, une disposition à priori favorable envers l’enfant et les professionnels extérieurs à l'école pour lesquels expliquer les difficultés de l'enfant est une mission.

Cette attitude positive est la base du concept de bientraitance.


 

Extrait du site du Docteur Pouhet : https://sites.google.com/site/dralainpouhet/criteres-de-dys-et-consequences


 

L’Equipe Educative

Le rôle de l'équipe éducative est de proposer les premières réponses aux difficultés repérées de l'élève par la mise en place d’aménagements pédagogiques.

En cas de troubles avérés ou de difficultés persistantes les actions mises en place sont formalisées dans un PPRE (Projet Personnalisé de Réussite Educative)

ou un PAP (Plan d’Accompagnement Personnalisé) si le PPRE est insuffisant.

Dans le cas d’un élève atteint d’une maladie, le PAI (Projet d’Accueil Individualisé) définit le protocole de soins à respecter.

Dans le cas de troubles massifs où les besoins de l’élève ne sont pas compensés par les aménagements mis en place, les parents font une demande de compensation à la MDPH qui rédige le PPS (Projet Personnalisé de Scolarisation)


 

Quel plan, pour qui ?


 

.

L’élève : Quel plan, pour qui ? Comment choisir ? PPRE, PAP, PAI, PPS ?


 


 

PPRE : action pédagogique

Projet Personnalisé de Réussite Educative.

PAI : pour les maladies sur une durée longue

Projet d’Accueil Individualisé


 

PAP : accompagnement pédagogique

Plan d’Accompagnement Personnalisé

PPS : dispositif dans le champ du handicap (MDPH)

Projet Personnalisé de Scolarisation

Pour quel élève ?

Obligatoire en cas de redoublement.

Elève qui ne maitrise pas des connaissances et des compétences attendues à son niveau.


 

Elèves ayant des troubles de santé : pathologies chroniques, allergies ou intolérances.

Elève avec des difficultés scolaires durables ayant pour origine un ou plusieurs troubles des apprentissages et sans reconnaissance de handicap par la MDPH.

Elèves en situation de handicap et bénéficiant d’un Plan Personnel de Compensation par la MDPH.

Article 2 de la Loi février 2005.

Objectifs

Prévention de la difficulté scolaire, visant à empêcher un redoublement ou à pallier la difficulté scolaire.

Redonner du sens aux apprentissages et améliorer la confiance de l’élève en lui-même.

Faciliter et préserver la scolarité d’un enfant malade.

Ecriture d’un document définissant le protocole de thérapeutique, ou de prévention, à l’école ou en activités périscolaires.

Peut comporter un protocole d’urgence.

Définir les aménagements et adaptations de nature pédagogique nécessaires. Permet l’utilisation éventuelle de matériel informatique.

Il se substitue au PAI Dys, ou au PPRE si la difficulté perdure malgré ce PPRE.

Détermine et coordonne les modalités de déroulement de la scolarité. Il définit la qualité et la nature des accompagnements nécessaires, thérapeutiques ou rééducatifs :

aide humaine, utilisation d’un matériel pédagogique adapté, aménagements pédagogiques, orientation ULIS, SSEFS, transport, scolarisation à domicile.

Mise en œuvre

Adaptation scolaire et différenciation pédagogique de courte durée.

Dispositif pédagogique proposé par les enseignants aux parents : une action spécifique d’aide et éventuellement un ensemble d’autres

aides coordonnées.

Demande faite par la famille à l’école ( ou avec son accord) à partir des besoins identifiés par le médecin qui suit l’enfant, en lien avec le médecin scolaire ( ou le médecin de PMI pour les moins de 3 ans). Les informations sont transmises aux enseignants et aux équipes de vie scolaire.

Demandé par la famille ou, avec accord des parents, par le conseil des maitres. Validation par le médecin scolaire qui indique les points d’appui à utiliser pour aider l’élève dans l’apprentissage. Chaque année il est signé

par les parents et l’école. Enseignement agricole : selon le type d’établissement

Consulter la DRAAF.

Demande de la famille à la MDPH. Etude par l’Equipe Pluridisciplinaire MDPH du dossier : GEVA-sco 1ère demande après une Equipe Educative ou renouvellement après une Equipe de Suivi de Scolarisation, bilans médicaux et autres. Proposition de compensation envoyée à la famille. Validation ou non par la CDAPH. Envoi de la décision. Des voies de recours sont indiquées.

Le PPS s'impose à l'établissement.

Suivi Enseignants de l’élève Directeur en concertation avec le médecin scolaire

Chef d’établissement

Equipe pédagogique

Enseignant référent et Equipe Educative lors des ESS
Caractéristiques

Plan d’action individualisé proposé à l’élève pour l’impliquer : définition des objectifs, des modalités, des échéances, des modes d’évaluation.

Associe la famille.

Signé entre l’école, la famille et éventuellement le représentant de la collectivité territoriale ( cantine…) avec l’appui du médecin scolaire.

Nomme les personnes habilitées à poser des gestes en lien avec le soin.

Document national formalisé rempli par le chef d’établissement selon les aménagements proposés par les enseignants et les professionnels concernés pour répondre aux difficultés de l’élève.

L’enseignant référent est l’interlocuteur des parents et assure une mission d’information et de conseil.

Depuis fév 2015, un document national formalise le PPS et les GEVA-sco, applicable au 1er sept 2015.

Le document de mise en œuvre du PPS rédigé par les enseignants, définit les aménagements pédagogiques nécessaires.

Evaluation et Bilan

Réajustements éventuels.

Valorisation des réussites de l’élève.

Bilan de fin de période.

En cas de voyage scolaire, le PAI doit-être revu et adapté.

Prévu pour une ou plusieurs années. Renouvelable.

Outil de suivi sur l’intégralité du parcours scolaire de la maternelle au lycée.

Révisable chaque année.

Révisable chaque fois que la situation de l’élève le nécessite et au moins à chaque changement de cycle.
Références

Dispositif d’aide et de soutien pour la réussite des élèves à l’école. n° 2005-1014 du 24-8-2005

Guide pratique PPRE :

www.2.ac-poitiers.fr

et www.ia29.ac-rennes.fr

Circulaire n°2003-135 du

8 septembre 2003.

Décret n°2014-1485 du 11 décembre 2014- Art.7

Le PAI n’est pas en lien avec un dossier MDPH.

Circulaire n° 2015-016 du 22-1-2015

Le document : à télécharger en annexe de la circulaire


 

PPS Arrêté du 6 février 2015 formalisant le projet personnalisé de scolarisation mentionné à l'article D. 351-5 du code de l'éducation.

Fac-similé en annexe de l’arrêté. Fac-similé GEVA-sco annexe MENE1502719A

AApedys35


 


 

Les textes :

 

Des Droits à l’école : aménagements aux examens


 

Les candidats aux examens, présentant un handicap ou un trouble reconnu en tant que handicap dans le cadre du Droit commun ( PAP) peuvent effectuer une demande d'aménagements d'épreuves.


 

Attention la demande est à faire en novembre ou décembre selon l’examen. Un dossier est à renseigner par le médecin traitant. Pour les troubles des apprentissages un bilan de moins d’un an doit être joint.


 

Une fiche pédagogique sera demandée à l’établissement, le PAI, PAP, PPS en cours de validité, la copie d’un devoir de français, les bulletins de notes de l’année précédente.


 

Circulaire à télécharger sur le site de l’Académie de Rennes : http://www.ac-rennes.fr/cid104195/examen-handicap.html

 

 


Accueil | Conférences, Ateliers, Réunions, Permanences |Qui sommes-nous ? | Dys et troubles associés | Des droits à l’école |Le dossier MDPH | Les prises en charge | Aider nos enfants | Des outils | Ressources et Loisirs | Adultes : emploi | Nous contacter | Adhérer
 
Dernière mise à jour le : 28 mars 2019