Association d'Adultes et de Parents d' Enfants Dys

                     
Accueil

Qui sommes-nous ?


Conférences, Ateliers, Réunions, Permanences


Dys et troubles associés


Des droits à l’école

PAP, PPS
Aménagements examens


Le dossier MDPH
 

Les prises en charge
 

Aider nos enfants
 

Des outils
 

Ressources et Loisirs
 

Adultes : emploi
 

Accompagnement
 

Nous contacter
 

Adhérer
 



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Pour informer sur les troubles dys, les comorbidités de ces troubles, leurs conséquences, les prises en charges possibles dans tous les aspects de la vie : nous organisons des conférences, des soirées-débats, des rencontres, des cafés dys, des réunions dans les établissements scolaires, avec des associations d’aide aux devoirs, des associations de parents.

Ces actions sont organisées en lien avec l’Education Nationale, la MDPH35, le Centre Référent des Troubles du langage et des Apprentissages (CRTLA), des Service de Soutien à l'Education Familiale et à la Scolarité, les Centres Locaux d'Information et de Coordination (C.L.I.C.), des municipalités, des bibliothèques, etc….


 

Connaître l’interaction des Troubles neurovisuels et des Troubles Dys 

Lire, écrire, compter, c’est gérer le mouvement des yeux et structurer l’espace.

La perception visuelle joue un rôle crucial dans toutes les acquisitions : motrices, sensorielles, relationnelles.

Comment un enfant peut-il réussir à l’école s’il positionne mal ses yeux ?

Les répercussions sur les apprentissages scolaires sont nombreuses : lecture, écriture, copie, mathématiques, mais aussi cartes, schémas, représentation spatiale des molécules en chimie, SVT….

La page du cahier, le tableau, l’écran sont des espaces que le regard d’un élève doit absolument pouvoir structurer pour apprendre à l’école.


 

Comment aider nos enfants dys ? Pourquoi ça coince ? demande le Docteur Pouhet, face au problème de représentation de l’apprentissage, à l’incompréhension des troubles, à l’impression de l’enseignant de faire de traitement de faveur. Comment faire réussir, améliorer lacoopération des parents et de l’Ecole, travailler avec les soignants…Ils sont intelligents nos enfants dys, alors pourquoi ça coince ?


 

Que choisir pour accompagner la scolarité ? P. A. P. ou P .P. S. ? Comment les demander ? Selon quels critères ? Le médecin scolaire autorise et conseille sur la mise en place du P.A.P. et des aménagements pédagogiques à l’école. Quand ces aménagements sont insuffisants, le dossier à la M.D.P.H. peut permettre de mettre en place d’autres compensations qui seront évaluées par l’Equipe Pluridisciplinaire d’Evaluation


 

Les aides techniques informatiques sont un outil de compensation pour nos enfants. Ils utiliseront ces outils dans leur vie d’adulte et souvent dans leur cursus professionnel. Ces outils informatiques sont une solution qui doit être adaptée aux besoins et à l’environnement. Un apprentissage avec un professionnel est indispensable.

Comment aider les enfants Dys pour apprendre ? Qu’entend-on par DYS ? Un même symptôme peut renvoyer à des pathologies très différentes et à des pratiques pédagogiques pour l’apprentissage très différentes. Chaque « dys » a un profil spécifique, mais certains aménagements profitent à tous indique Corinne Gallet de l’INSHEA.


 

Les DYS-fficultés à lire, écrire, compter, s’orienter, s’organiser sont un frein pour l’accès à la citoyenneté, pour bénéficier de tous les loisirs organisés dans une cité. Les chercheurs reconnaissent un lien très fort entre une situation d’illettrisme et un trouble dys non compensé. On peut « perdre » l’usage de la lecture si l’automatisme n’est pas acquis et si on ne pratique pas régulièrement.

Pour aider nos enfants dys il faut se rencontrer, se former, partager échanger, acquérir des méthodes qui vont les aider, participer à des ateliers pour mettre en pratique ces acquis.


 

 

Pour préparer les entreprises à accueillir nos jeunes, apprentis, diplômés, jeunes salariés, l’information des D.R.H. et des managers de proximité est nécessaire : comment se comporter dans un entretien de recrutement, comment aménager le poste de travail, comment sensibiliser les collègues ? L’information des DRH aux difficultés que peuvent rencontrer les parents qui ont un enfant dys dans l’évolution de leur parcours professionnel, du fait des rendez-vous à l’hôpital, des conduites aux rééducations, de la présence obligatoire le soir pour accompagner le travail maison est un autre axe de la sensibilisation entreprise sur les troubles Dys.

Un film fait avec Groupama :

https://www.youtube.com/watch?v=oZFxI4RU5gI&t=1s


 

Savoir à qui s’adresser : orthoptiste, ergothérapeute, psychomotricien, orthophoniste, psychologue, neuropsychologue, neuropédiatre, SSEFS (Service de Soutien à l'Education Familiale et à la Scolarité), SAAS (Service d'Aide à l'Acquisition de l'Autonomie et à la Scolarité), C.R.T.L.A. (Centre Référent des Troubles du langage et des Apprentissages), médecin scolaire, infirmière scolaire, enseignant référent, M.D.P. c’est une « jungle » que chaque conférence, soirée-débat, atelier parents, forum, réunion permet de connaître un peu mieux pour trouver des solutions adaptés.


 

Consulter l’espace Facebook « aapedys35 » et l’espace YouTube « Aapedys35 » 

Le Blog : https://apedys35.home.blog/


 

Permanences en présentielle, des permanences téléphoniques : rubrique

« Nous contacter »


Accueil | Conférences, Ateliers, Réunions, Permanences |Qui sommes-nous ? | Dys et troubles associés | Des droits à l’école |Le dossier MDPH | Les prises en charge | Aider nos enfants | Des outils | Ressources et Loisirs | Adultes : emploi | Nous contacter | Adhérer
 
Dernière mise à jour le : 28 mars 2019